dimanche, juillet 15, 2007

no future




Soir de concert, les casquettes à clous et les crêtes sont de sortie, les pogos bourrinent bien, les Bimbo Killers jouent mal mais tout le monde s'en nevermind les bollocks, les abrutis videurs fascisants n'ont pas laissé rentrer les bières et encore moins le reste, je m'emmerde un peu pendant le set des Diego Pallavas, je fais mumuse avec l'appareil photo sur les lumières du bar, et puis ce méga coup de bol, derrière un pilier, le baiser à la con, l'éternel baiser de Doisneau au sale concert punk d'un printemps parigot.


(OST : Sonic Youth - Teenage riot)

3 commentaires:

GrandK a dit…

Aah poésie... :)

GrandK a dit…

Nan et puis en fait tout le monde aime les calins:

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070713/tod-insolite-usa-voleur-calins-45981ec.html

:)

ubifaciunt a dit…

quelle histoire, moi je dis, quelle histoire !!!