jeudi, septembre 04, 2008

SVB PERICLYMENOS SIGNI...






Ca sent le bilan et les chèvrefeuilles. 30 ans en ce bas-monde, se retourner (ou pas), voir tout ce qu'on a foiré (ou pas) et l'intégrité qu'on a réussi à conserver (ou pas).

Ca sent le Lagavulin-16-ans-d-âge et la tarte aux pommes, les bougies soufflées sur un voeu qui puisse-t-il ne pas rester qu'un voeu, les belles nuits de Ramadan en bas à Montreuil et la chouille de ce ouikend en espérant que tout le monde vienne.

Ca sent les petites morts du quotidien, les rides et les cheveux blancs qui guettent, ça sent Berlin comme cadeau du trentenaire et les trois semaines de silence qui vont suivre, ça sent l'oubli et le désir.

Il y a moins de deux jours, c'était Verdun, la terre qui porte encore la trace de la tranchée et des obus, de la haine. Il y a deux jours, c'étaient les cimetières de la Marne et de la Meuse, alignés comme des fantassins avant l'heure qui ne sonnerait même pas le trentième anniversaire.

Et tout est relatif.

Ma petite mort.

Bullshit.

A 30 ans.

Et la leur.








Le bilan des Neg' Marron, aussi...

2 commentaires:

Kevin a dit…

dis toi que ce sera pire dans 10 ans.

ubifaciunt a dit…

ah ça... assurément mon bon monsieur !